L’interdiction de laisser les eaux territoriales dont est l’objet depuis fin juin le navire transportant des produits pour une compagnie pétrolière membre de l’Association des professionnels du pétrole (APP) est en passe de se lever. Le ministre de l’économie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon, a confié au journal, le mercredi 9 août, avoir demandé au ministre de la Justice d’instruire le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince à cet effet.

« Le ministère de l’Economie et des Finances est juste l’organisateur de l’espace socioéconomique. On n’a pas vocation à entretenir des tensions avec les opérateurs. D’autant plus que l’on a tant de chantiers à exécuter. Notamment le chantier du contrôle de la qualité du carburant, de la transparence au niveau de la détermination des prix de produits pétroliers », a expliqué le ministre de l’Economie et des Finances.

« Il y a eu une incompréhension qui a été discutée, qui a été reconnue. Donc, on passe à autre chose »,a-t-il poursuivi, soulignant qu’il ne faut pas se laisser distraire. Parallèlement, Jude Alix Patrick Salomon a annoncé au journal que l’appel d’offres pour l’importation spot de gazoline 95 a été gagné par une compagnie membre de l’APP.

Autre signe d’un retour à la normal a été l’annulation de mandats d’amener décernés par le parquet de la capitale contre les responsables de plusieurs compagnies pétrolière pour importation irrégulière de produits pétroliers. Le différend commercial entre l’Etat haïtien et l’Association des professionnels du pétrole est né de la dénonciation d’une importation sans appels d’offres de gasoil et de la décision des membres de l’APP d’importer sans passer par le BMPAD.

RobersonAlphonsesourcelenouvellisteGa

Publicités