En plus de la contrefaçon des billets de banque haïtienne, de faux billets américains (quelque 5 millions au total) et des milliers de pesos dominicains imprimés sur place dans l’est de la capitale Santo Domingo, ont été découverts mercredi par la police qui a démantelé le réseau

Personne ne saura exactement combien de ces faux petits billets nationaux de 100, 250 et de 500 Gourdes qui seraient déjà en circulation sur le marché haïtien, mais ce que l’on sait exactement, c’est qu’il restait des faux billets totalisant 30,700 gourdes, quand la police nationale dominicaine a fait mercredi, une descente des lieux à l’est de Santo Domingo pour démanteler une imprimerie clandestine de contrefaçon des billets haïtiens, dominicains et en particulier le dollar américain.

Le quotidien dominicain Listin Diario rapporte que les autorités militaires assistés par des représentants du parquet, ont comptabilisé 5 millions de faux dollars américains durant leur opération effectuée sous la couverture légale d’un mandat de perquisition.

Le rapport de police indique que l’imprimerie qui crachait de l’argent, était situé au premier étage d’un immeuble de la Rue Patria Mirabal, et les activités frauduleuses étaient supervisées par José Dolores Tavárez qui sera poursuivi par la loi 19252-ME-2017.

Des billets de différentes dénominations totalisaient 10.500 pesos, 30.700 gourdes et $5 millions. Tous de faux billets ingénieusement imprimés, ont rapporté les autorités sur place.

Par ailleurs, le procès-verbal a indiqué la saisie de deux imprimantes, utilisées pour l’impression des faux billets de banque; un grand nombre de formes pour contrefaire les billets américains de dénominations de 20 et 100 dollars, ainsi que 60 négatifs pour la numérotation des bulletins de différentes dénominations haïtiennes et dominicaines.

Publicités